Le fr Etienne Vayssière (1864-1940) : Ermite et provincial

Notes et souvenirs recueillis par Marie-Joseph Nicolas- Suivi de La dévotion à saint Dominique Par Marie-Étienne Vayssière -Textes présentés par Serge-Thomas Bonino

Le frère Marie-Joseph Nicolas a su, en 1941, quelques mois après la mort du saint provincial de Toulouse, esquisser à partir des échanges qu'il eut avec lui ce magnifique portrait dont le plan constitue à lui seul tout un programme spirituel : la grâce de la souffrance ; la grâce de la solitude ; la grâce de l'intimité mariale ; la grâce de la paternité ; la grâce de la mort. Nous joignons à ces notes un texte écrit par le père Vayssière en 1935 sur la dévotion à saint Dominique. La manière dont il a été amené par des circonstances providentielles à vivre le charisme dominicain confère à son portrait de saint Dominique une touche originale.

Annonces