Nice - juin 2014

L'est de la Province vient enfin vous donner quelques nouvelles. Le couvent de Nice vient vous retrouver non par la plume de son chroniqueur, mais par quelques mots savamment mis en forme et déposés sur une feuille de papier virtuel par le truchement d'un bon ordinateur.

Sans plus tarder, venons en aux nouvelles que vous attendez avec une certaine impatience.
Depuis ma dernière chronique, quelques nouveautés à vous signaler :
- un nouveau prieur qui n'est autre que l'ancien, notre frère Yves Bistué, reparti avec dévouement et fraternité pour un troisième mandat ;
- un nouveau sous- prieur a été choisi par le prieur et accepté par la communauté : le frère Yves-Henri Rivière. Jeune Picard  venu des hauteurs de la Sainte-Baume pour retrouver le soleil niçois et la baie des anges, il a été aussi nommé premier chantre et coordinateur d'une belle équipe de chantres adjoints composée des frères Louis-Marie Ariño-Durand, Yves-Marie Lequin et Richard Beaud.
Les autres fonctions ont été reconduites :
- infirmier : fr. Philippe-Marie Pasquet avec comme adjoint fr. Yves-Henri. Vous pouvez donc séjourner au couvent de Nice, en toute tranquillité. En cas de maladie, l'équipe des frères infirmiers saura vous entourer de soins appropriés. En plus du médecin qu'elle appellera, elle saura vous prodiguer des soins originaux remis au goût du jour par Sainte Hildegarde de Bingen : saignées, ventouses, lavements, sangsues sympathiques...
- secrétaire du chapitre : fr. Philippe-Marie Pasquet. Sa réélection a été saluée par une salve d'applaudissements ;
- syndic conventuel : votre serviteur qui a comme adjoints pour les travaux fr. Yves-Henri Rivière et fr. Jean Lesparre. Il convient d'ajouter que ce dernier a été nommé bricoleur-chef et chef de l'atelier qu'il a réalisé et qui mérite la visite guidée par ses soins.
- Le service de sacristain, chargé de pourvoir a tout ce qui est nécessaire pour le service de la liturgie et de l'église, a été confié avec grande joie au fr. Yves-Henri qui excelle en ce service. Grâce à  son travail de patience et de persévérance, de nombreux trésors ont été retrouvés (bannières de confréries du Rosaire, bannière de l'Hospitalité du Rosaire, voiles de lutrin...). La sacristie est méconnaissable. Elle ressemble presque à un musée dont il est le guide et le gardien attentionné.
- Le bibliothécaire reste le même : fr. Richard, aidé de ses deux  secrétaires bénévoles, excelle dans l'art de choisir de bons livres et de les bien ranger dans les espaces qui leur sont accordés.
- Il convient de ne pas oublier de nommer le fr. Laurent Béthoux, archiviste et vaguemestre de la communauté. Grâce à lui, nous ne manquons pas de nouvelles fraiches lors du petit déjeuner du matin, et de récits truculents puisés dans les archives des frères partis ici ou là en mission et distillés avec humour lors de certains cafés communautaires.
- J'allais oublier de vous dire que le frère Christian-Marie Duc exerce ses nombreux talents d'animation bienveillante auprès des pensionnaires de la Fondation Pauliani. La marche à pied lui permet chaque jour, matin et soir, d'aller retrouver son peuple : les résidants et le nombreux personnel qui leur prodigue présence et soins.
Il fait toujours bon vivre à Nice. Jeunes frères et plus anciens aiment à passer de bons moments ensemble dans la prière et la détente commune.

fr. Didier VERNAY, o.p.

Annonces