L'origine au XXe S. des Fraternités sacerdotales

In "LES FRATERNITÉS LAÏQUES ET LA MISSION DE L’ORDRE DES PRÊCHEURS, Les textes officiels 1946-1998, Cerf, Paris 2000"

Rapport du Maître de l’Ordre sur les fraternités laïques ou tiers Ordre - Madonna dell’Arco 1974  - p74

…/… le 19 novembre 1967, le Maître de l’Ordre avec son conseil approuva la règle (des fraternités laïques). Cependant la Congrégation pour les religieux, à qui le nouveau texte avait été présenté, leur envoya pour approbation définitive au chapitre général de River Forest, lequel, le 3 octobre 1968, confirma la nouvelle règle pour une expérimentation de trois ans…/… Le 4 janvier 1972, la Congrégation pour les religieux et les instituts séculiers l’approuva de nouveau pour une période d’essai…/…

La règle dont nous avons parlé ne concerne que les laïcs. La congrégation des religieux elle-même nous suggéra de rédiger une règle spéciale pour les clercs (lettre du 22 décembre 1967). En effet, il est recommandait dans la règle, qu’il y ait un « statut spécial » pour les fraternités sacerdotales. Le texte de cette nouvelle règle fut alors rédigé (surtout par le Père Henri ROSSETTI, de pieuse mémoire avec le promoteur général du tiers ordre) et approuvé par le chapitre général de Tallaght (1971) ; la congrégation le confirma le 4 janvier 1972, de sorte qu’il est force de loi, comme la règle des laïcs, jusqu’au 4 janvier 1975.

Annonces